ANGOISSE

Par Meindert

Tout humain se retrouve, un jour ou l’autre, confronté à l’angoisse.
Mais qu’est-ce et que nous apporte-t-elle ?
Ma propre expérience m’amène à penser que l’angoisse est une conséquence de la sensation de ne pas être relié, à l’absolu, par l’Atman qui représente l’aspect individuel de l’unité Divine. Cet Atman, qui ne peut jamais être séparé de l'unité divine, peut être observé comme le corps de l'âme, qui est l'essence même de ce que l'on est à un niveau personnel divin. Ici, sont cachées toutes les puissances et elles constituent la source de la plus haute intuition. La nature la moins élevée, l'on pourrait la nommer : la personnalité de l'ego, est en essence toujours naturellement enracinée dans l'Atman et de ce fait, elle ne peut donc pas être une alliée. Bien que l'on puisse vivre de manière toute différente, cette expérience dans la conscience et penser que l'on est vraiment seul alors alors qu'on se sent intensément isolé.
Ajouté à cela, je pense également au mot "capitulation". La reddition est vraiment un mot-clé.
La capitulation nous donne de l'espace et peut fortement réduire l'influence de l'angoisse, ainsi que la sensation de ne plus être relié à celle-ci.
En outre, se diriger vers et ramasser des choses dont l'on a peur, est un moyen de diminuer la prise de sa propre angoisse.
Lorsqu'on est maniaque, l'on peut parler d'un trop grand assemblage. L'on se sent "trop relié". L'on ne connaît aucune inhibition car la prudence naturelle ne nous remet pas sur le droit chemin.
Durant une dépression, l'on est prisonnier de la matière, la respiration de l'âme est freinée. Ainsi, naissent parfois d'énormes angoisses.
L'on désire par conséquent, tout entreprendre pour échapper à cette oppression angoissante. Une reddition désarmée envers la Vie Divine ou la description de l'Unité de la Vie peut également être un remède, qui ramène la respiration de l'âme à un niveau acceptable. Par la suite, les angoisses diminuent naturellement. La liaison s'expérimente à nouveau inconsciemment.
IL existe aussi d'excellents médicaments qui peuvent soulager temporairement.
Je considère l'angoisse comme un indicateur du chemin à suivre. Ceux que l'on nomme "illuminés" donnent l'impression d'une "non angoisse" et d'un lien plus important avec la terre.

Essayons le plus possible de nous pardonner et d'être reliés dans l'Amour Universel, ainsi que de comprendre nos frères et soeurs, qui nous donnent souvent l'impression de connaître l'angoisse parce qu'ils sont moins reliés.
Travaillons tous ensemble au lien avec chacun de telle sorte que l'angoisse aura moins de prise sur nous. Ceci, pour créer dans le "maintenant", une capitulation effective dans l'Unité de la Vie.
kundalini



TEMOIGNAGES